Belgique: la police saisit plus de 3 000 pén*s lors d’une perquisition au domicile d’une employé de la morgue

Des agents de la police Belge ont fait une découverte étonnante ce matin alors qu’ils exécutaient un mandat de perquisition chez un médecin-légiste d’Antwerp : 3 178 pén*s humains embaumés.

Le police a présumé que Emma Marie, une employé de la morgue, âgé de 54 ans, aurait été impliqué dans un réseau de trafic d’organes. Enquêtant sur plusieurs rapports faisant état d’organes et de parties de corps manquants, des dizaines d’agents ont effectué une descente dans sa résidence, dans l’espoir de trouver des preuves de son implication dans les crimes.

Lire aussi: la france veut supprimer-le-visa-a-8-pays-africains-sils-refusent-lexploitation-de-leurs-ressources/

Ce qu’ils ont trouvé sur le site était beaucoup plus troublant que prévu, car le porte-parole de la police, Andy Ramerez a décrit la scène dans une interview «Il y avait des étagères partout, remplies de centaines de bocaux en verre. Chacun d’entre eux contenait un pén*s flottant dans le formol. ” Selon l’agent Ramerez, l’accusé a tout avoué dès son arrestation

“Elle a expliqué en détail comment elle coupait les 0rganes génitaux des hommes morts et les collectait depuis plus de dix ans.” Il a fallu plus de sept heures a la police pour rassembler tous les 0rganes et autres éléments de preuve trouvés sur le site. .

Au total, 53 accusations criminelles ont déjà été déposées madame 
Emma Marie . Marie et des centaines d’autres pourraient être déposées au cours des prochains jours.

Lire aussi: manger-le-vagin-peut-prevenir-et-guerir-le-cancer-selon-une-etude/

Emma Marie restera en détention pour le moment car une évaluation psychiatrique a été ordonnée pour déterminer s’il est apte à subir un procès. Si elle est jugé apte, elle devrait comparaître devant le tribunal en avril pour le début des procédures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *