France: Elle invente un viol pour cacher son adultère

Cela se passe à Nice.
Une femme, âgée de 35 ans, s’était rendue en août dernier dans un commissariat de Nice, dans les Alpes-Maritimes, et avait porté plainte pour viol. 
Elle avait raconté qu’elle avait été abusée sexuellement lors d’un entretien d’embauche. Les forces de l’ordre ont enquêté durant quinze jours. 
Finalement, la trentenaire a avoué qu’elle avait tout inventé.

Lire aussi: urgent-un-chasseur-affirme-avoir-appercu-mohamar-kadhafi-dans-une-grotte-en-train-de-prier/

Elle a révélé aux enquêteurs qu’elle ne savait pas comment justifier devant son compagnon une aventure sexlle avec le recruteur. 
La jeune femme a été placée en garde à vue vendredi pour « dénonciation de crime imaginaire » et a été déférée au parquet.

Lire aussi: chine-les-parents-dun-couple-marie-presents-pendant-la-lune-de-miel-pour-confirmer-la-virginite-de-la-fille/ 

Selon les propos recueillis d’un avocat, cette derniere risque 10 mois de prison avec une amende allant de deux a trois milles euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *