Si Paris reconnaît Juan Guaido président du Venezuela, Nous reconnaîtrons Eric Drouet président de la France

La France est “prête à reconnaître” l’opposant vénézuélien Juan Guaido en tant que “président en charge” de son pays si des élections ne sont pas annoncées “d’ici 8 jours”, a déclaré samedi le président Emmanuel Macron. 

“Sans élections annoncées d’ici 8 jours, nous serons prêts à reconnaître @jguaido comme +Président en charge+ du Venezuela pour enclencher un processus politique. Nous y travaillons entre partenaires européens”, a twitté M. Macron, au même moment où le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, diffusait un message dans le même sens.

Lire aussi: la-france-aura-recours-a-larme-nucleaire-si-un-pays-africain-ose-quitter-le-fcfa/

Le président russe Vladimir Poutine a exprimé son “soutien“, dans un entretien téléphonique, à son homologue vénézuélien Nicolas Maduro dont le pays traverse une grave crise politique, a annoncé jeudi le Kremlin. 
Selon nos informations, la Russie pourrait reconnaître Eric Drouet comme président de la République de France si paris faisait de même en reconnaissant Juan Guaido comme président du Venezuela.

Eric Drouet , chauffeur routier de 33 ans, à l’origine de la mobilisation du 17 novembre devenu mouvement des “gilets jaunes”, a appelé mercredi soir à marcher sur l’Elysée. Une figure incontournable des “gilets jaunes”. Ce chauffeur routier fut en effet l’un des premiers à appeler à une journée de mobilisation le 17 novembre contre la flambée des prix du carburant.

Juan Guaido, qui s’est autoproclamé “président” par intérim du Venezuela avec le soutien des États-Unis, a appelé à la poursuite de la mobilisation contre le pouvoir de Nicolas Maduro, à quelques heures d’une réunion samedi du Conseil de sécurité des Nations unies sur la crise à Caracas.

Lire aussi: assad-demande-a-macron-de-cesser-les-violences-a-paris/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *